Pr. Arnaud-Dominique HOUTE - Pr. émérite Jean-Noël LUC
Séminaire Master-Doctorat – second semestre 2018-2019
Maison de la recherche - 28 rue Serpente, Paris VIe - mardi 17h-19h, salle D116, 1er ét.

Ouvert en 2000, le séminaire de la Sorbonne poursuit trois objectifs.

Étudier l’histoire, longtemps négligée par les chercheurs, de la Gendarmerie, une force militaire et policière originale, acteur essentiel de la sécurité et composante du système de défense.

Élargir les travaux à la Police nationale et aux autres institutions (civiles ou militaires, publiques ou privées, professionnelles ou informelles) qui contribuent à la sécurité, intérieure et extérieure, afin de participer au décloisonnement des recherches et à une meilleure compréhension de l’histoire de la sécurité, en France et à l’étranger.

Contribuer à la connaissance des peurs et des réalités criminelles, de leurs perceptions médiatiques et de leur traitement judiciaire.

Bilan bibliographique sur l’histoire de la gendarmerie (2000-2017) - 75 ouvrages, avec des liens vers des comptes rendus et certains textes en ligne - 45 bonnes adresses pour les chercheurs

 

5 février – Méthodologie. Le point à mi-parcours du mémoire

12 février – Polices et policiers des temps noirs
Polices : que reste-t-il à découvrir sur la Seconde Guerre mondiale ? (Pr. Jean-Marc Berlière, CESDIP)

19 février – Une source indispensable pour l'histoire contemporaine
Faire de l'histoire orale. Recueillir et exploiter les paroles des gendarmes du XXe siècle
(Dr Benoît Haberbusch, centre de recherche de l’EOGN)

26 février – Le métier de gendarme vu de près
La prévention des conduites addictives en milieu scolaire dans le métier de gendarme : entre enquête et protection des civils (Dr Yohann Selponi, professeur de SES, Laboratoire des sciences sociales du politique, Toulouse)

12 mars – Sécurité et catastrophes nautiques
Naufrages et sauvetages, de la Côte normande à la Seine parisienne, 1870-1914 (Jérémie Maria, diplômé de master 2, Sorbonne Université)

19 mars – Un exemple inédit d’histoire totale du maintien de l’ordre
Les gendarmes mobiles face aux activistes de l’Algérie française le premier jour de la Semaine des barricades à Alger, 24 janvier 1960 (Lieutenant-colonel, CR, Francis Mézières, officier parachutiste pendant son service militaire, puis officier de gendarmerie jusqu’en 2018)

26 mars – Un acteur méconnu du maintien de l'ordre
Les services d'ordre des mouvements politiques de droite, de l'Entre-Deux-Guerres aux années 1960 (Pr. François Audigier, Université de Lorraine)

2 avril – Risques et sécurité : une enquête élargie
Sécurité et sûreté dans le milieu ferroviaire français. Une approche socio-historique
(Dr Florent Castagnino, chercheur post-doctoral à l'ENPC)

9 avril – "The Dark Side of the Belle Epoque". Un nouveau chantier de recherche
Monopole de la violence, groupes armés et nationalistes en armes. Le cas de la Troisième République dans l'Europe de la Belle Époque, 1870-1914 (Dr Romain Bonnet, chercheur post- doctoral, ERC Prewaras)

16 avril – Autour de la délinquance juvénile
Le "droit chemin" ? Jeunes délinquants en France et aux États-Unis au milieu du XXe siècle (Dr Guillaume Périssol, enseignant-chercheur à l’École nationale de protection judiciaire de la jeunesse)

7 mai – Méthodologie. La rédaction du mémoire.